Lors du salon de l’ébénisterie de Guilherand-granges, l’année dernière, Claude et Janine arrivent sur mon stand avec la photo d’une chaise haute convertible. Elle a appartenu à André, le papa de Claude, autant dire qu’elle a plus de 100 ans et a été utilisée par plusieurs générations !

Usée, cognée, attaquée par les parasites, réparée, revernie … L’assise cannée est trouée, une charnière est cassée. Il est grand temps de lui refaire une beauté !

 

Tout d’abord, démontage complet, nettoyage, ponçage et traitement.

Ces premiers travaux font apparaitre de petites décorations pyrogravées que je m’appliquerais à conserver à la finition.

  

Ensuite, les réparations et la finition : Martine va s’occuper de refaire l’assise en cannage, Vicens le magicien va réparer la charnière, et pour ma part je pose la finition, teinte à l’eau pour retrouver la tonalité de départ, et huile dure.

Le remontage est réalisé avec toutes les quincailleries d’origine, soigneusement nettoyées. Quelle beauté !
Janine et Claude l’ont installé dans leur salon, agrémentée d’une petite plante … en attendant le premier arrière petit-enfant !

       

En savoir plus sur le travail du bois

Post sur le même sujet

Avant-après d’un table toute simple

Avant-après d’un table toute simple

Annie me confie cette table familiale en noyer à laquelle elle est très attachée. Le plateau est taché et abimé, deux des pieds ont été fabriqués dans une pièce de bois noueux et comportant de l'écorce, et après un ponçage un peu violent, les pieds et la ceinture sont...

Nouvelle vie pour une grande armoire fin 18° siècle

Nouvelle vie pour une grande armoire fin 18° siècle

Mireille a hérité d'une très grande et vieille armoire de sa mère, de sa grand-mère, ... Datant probablement du tout début du 19° siècle, l'armoire est sombre et très abimée. Après un sérieux décapage, elle se dévoile : elle est réalisée en 3 essences locales de bois...

Inscrivez-vous pour être toujours informés

Stages, ateliers & formations

Pin It on Pinterest

Share This