Alain a une chaise ancienne style Napoléon III, datant probablement de 1900, à laquelle il tient beaucoup.

Mais elle est abimée, les sangles de l’assise sont déchirées, les couleurs du canevas sont passées, et surtout elle est branlante !

Nous décidons de la réparer mais de lui garder sa « patine ».

 

Après l’avoir complètement démontée et avoir enlevé le vernis de la structure, je refais les assemblages tenons/mortaises et la recolle solidement. Je choisis ensuite de la cirer pour un rendu satiné discret.

Par contre, au niveau de l’assise, seul le crin est récupérable. Le canevas est beaucoup trop abimé, il sera changé, et tant qu’à faire, petit clin d’oeil à son bureau, Alain choisit un tissu en fausse fourrure girafe !

  

Sangles, jute, crin, tissu blanc et fausse fourrure sont fixés sur la chaise, sur les bons conseils d’Odile et sous l’oeil attentif d’Annette … L’union fait la force, et la chaise prend sa place devant le bureau « savane ».


En savoir plus sur le travail du bois

Post sur le même sujet

Avant-après d’un table toute simple

Avant-après d’un table toute simple

Annie me confie cette table familiale en noyer à laquelle elle est très attachée. Le plateau est taché et abimé, deux des pieds ont été fabriqués dans une pièce de bois noueux et comportant de l'écorce, et après un ponçage un peu violent, les pieds et la ceinture sont...

Nouvelle vie pour une grande armoire fin 18° siècle

Nouvelle vie pour une grande armoire fin 18° siècle

Mireille a hérité d'une très grande et vieille armoire de sa mère, de sa grand-mère, ... Datant probablement du tout début du 19° siècle, l'armoire est sombre et très abimée. Après un sérieux décapage, elle se dévoile : elle est réalisée en 3 essences locales de bois...

Inscrivez-vous pour être toujours informés

Stages, ateliers & formations

Pin It on Pinterest

Share This